Piste de navigation

Le client moyen est une vision fantomatique

Un bâtisseur ou rénovateur qui achète une cuisine a des souhaits particuliers. Grâce à notre enquête, nous savons à quoi celui-ci - pris dans la moyenne - est surtout attaché. Des notions telles que “une cuisine conforme à mes goûts”, “l'expertise du personnel ou sa capacité à réagir à mes demandes” sont de l'avis de tous importantes. Mais plus important encore, nous avons tous des goûts personnels, des attentes spécifiques, un profil particulier. Nous vous proposons de lever le coin du voile sur 3 des profils existants.

Le bricoleur

L'inspiration est pour chaque bâtisseur ou rénovateur le petit coup de pouce nécessaire, mais pour le “bon bricoleur”, ce n’est pas suffisant. De très nombreux exemples font son bonheur et l'incitent à prendre ses outils. Plus votre magasin est proche, mieux c'est. Car pour bricoler, il faut souvent revenir en magasin (pour des articles supplémentaires). Il a donc moins besoin de l'aide de votre personnel. Puisqu'il fait tout de et par lui-même.

L'apprenti chef-coq

Le cuisinier amateur est un passionné. Il accorde un budget plus conséquent à la cuisine. Il préfère s'adresser à un expert, brûle d'impatience de découvrir sa nouvelle cuisine et souhaite avoir le choix entre différentes marques. Ces amateurs de bonne cuisine sont, disons-le, très exigeants.

L'écolo

Nous sommes tous préoccupés de l'avenir de notre planète. Mais peu d'entre nous font des choix purement écologiques pour leur cuisine. Les écolos sont plus exigeants dans de nombreux domaines : ils ont davantage besoin d'inspiration, mais aussi d'expertise et d'assistance. Même le magasin doit se situer le plus près possible - ils ne sont pas écolos pour rien.

Les autres profils

Le rapport complet examine bien entendu les différents profils. Car ils sont bien plus que trois. Combien en distinguons-nous ? Combien sont-ils ? Qu'attendent-ils ? Quelles sont les grandes tendances ? Et quels profils attirez-vous (potentiellement) ? Découvrez-le par vous-même grâce à la vaste étude de marché consacrée à la cuisine. 

19/11/2015

Vers l’aperçu